Cadre de dialogue inter-guinéen : Ça sent mauvais !

Les travaux du cadre de dialogue inclusif ont été lancés le 24 novembre 2022 dans un réceptif hôtelier de la capitale Conakry. Ce coup d’envoi a connu la participation des coalitions notamment la Convergence pour la Renaissance démocratique de Guinée ( CORED), une coalition qui a boudé le quatuor à la dernière minute. Sauf que parmi les membres de ce bloc politique, il y en a qui relèvent de manquements et qui commencent à s’interroger. C’est le cas du président du Mouvement pour la Solidarité et le Développement (MSD), membre de la CORED.

«Normalement, c’est sept (07) personnes par coalition. C’est cinq qui assistent avec les deux dans les séances plénières, à commencer par l’ouverture. Je crois que trois séances sont prévues. Moi, je trouve cela un peu bizarre. Parce que ces deux personnes vont-elles parler au nom de tous les partis ? et sur quelle base ? Parce que, nous, nous sommes conservateurs, il y a des libéraux, il y a des socialistes. Maintenant, est ce que ces deux représentants ont cherché à savoir ce que veulent les partis ? Je ne crois pas», s’interroge Dr Abdoulaye Diallo.

Le président du Mouvement pour la Solidarité et le Développement (MSD) perd espoir et qualifie ce cadre de dialogue de mamaya. Le leader politique voit une trahison en cours de la part des autorités de la transition dans ce cadre de dialogue inter-guinéen.

« Le Guinéen a l’habitude de faire semblant. Si non, deux ne peuvent pas parler au nom de toute la coalition et tous les partis politiques qui s’y trouvent. On verra. Parce que c’est eux qui ont projeté comme ça. Nous attendons. Au départ, j’avais dit que nous n’allons pas avec des idées préconçues, des idées arrêtées. Qu’on va vers eux, on les écoute pour une dernière fois, pour voir leur volonté à eux. Nous sommes toujours dans cette position. Nous attendons qu’ils rendent compte de ce qui s’est passé. Et on va apprécier. Pour le moment, nous ne sommes pas tellement d’accord avec la désignation des sept (07) alors que c’est deux qui travaillent. C’est à la fin des travaux qu’on saura ce qu’ils ont fait. Ils ont toujours trompé et vont continuer à tromper. En tout cas, moi, je ne vois pas un pas pour sortir de cette crise. Parce que, les problèmes sont connus, profonds et nombreux. C’est pas cette mamaya qui va les régler», a laissé entendre l’acteur politique.

guineesouverain.com

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×