Cellou Dalein depuis l’étranger : «la Guinée me manque»

Contraint de vivre à l’étranger depuis plusieurs mois selon lui, le président de l’UFDG a été l’un des leaders qui ont acclamé l’arrivée du CNRD le 5 septembre 2021 après le coup d’État perpétré contre le professeur Alpha Condé. Obligé de tenir parfois l’assemblée générale de son parti par visioconférence, Cellou Dalein déclare la nostalgie de son pays qui lui est tant cher et reste toujours droit dans ses bottes.

«La Guinée me manque, l’ambiance des assemblées générales manque, les activités quotidiennes. Aucun homme n’échappe à son destin, le mien est au service de mon parti et de mes concitoyens avec des hauts et des bas, mais avec dignité. Malgré ces intimidation contre les dirigeants, le parti reste debout et est prêt à participer aux élections et les gagner», a déclaré ce lundi 23 janvier 2023 Cellou Dalein Diallo, leader de L’UFDG dans MIRADOR, l’émission phare de chez nos confrères de FIM FM.

Malgré ce soutien apporté aux nouvelles autorités qui lui met le bâton dans les roues aujourd’hui, Cellou Dalein affirme n’avoir aucun regret car pour lui, c’est le discours de la prise du pouvoir qu’il a soutenu.

«C’est vrai, je suis quelques peu déçu de constater l’écart très grand entre le discours qui a été livré à la prise du pouvoir et les actes que le CNRD poses. Cette déception est réelle. Mais, je ne regrette pas d’avoir soutenu au départ le CNRD aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Vous vous souviendrez qu’on était dans une crise politique profonde et un troisième mandat dont nous n’avions pas reconnu les résultats de 2020. Notre siège était fermé, mon passeport et celui de ma femme étaient confisqués. Mais, ce n’est pas que le CNRD nous a restitué ces droits élémentaires, qu’on l’a soutenu. C’est, le discours décliné à la prise du pouvoir. Il s’était engagé à mettre fin au disfonctionnement dans l’Administration à mettre fin à l’instrumentalisation de la justice.. Mais, malheureusement, un an après, on constate qu’il y a un écart important entre le discours et les actions qui ont été posées par le CNRD», a fustigé le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG)

Saliou Benjamin Camara pour Guinéesouverain.com
622 32 82 84

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×