Dienaba Traoré valorise la cuisine malienne et africaine sur la toile avec Gabougouni

Dienaba Traoré valorise la cuisine malienne et africaine sur la toile avec Gabougouni

En six ans, l’initiative n’a cessé de se développer avec des ambitions de plus en plus grandes. Elle poursuit sa mission de moderniser la cuisine africaine, la rendre plus attrayante, nutritive et internationale. 

Gabougouni signifie « petite cuisine » en bambara, l’une des langues nationales au Mali. C’est le nom que Dienaba Traoré (photo) a trouvé pour porter son initiative dont l’ambition était de valoriser les recettes culinaires de son pays. La jeune malienne a lancé le blog qui s’y attelle en 2016. Son idée est née de la difficulté que rencontraient des compatriotes installés à l’étranger, même des locaux sans grande expérience dans la cuisine malienne, à trouver des informations sur des plats traditionnels maliens. Des recettes d’autres pays africains ont été ajoutées ensuite face à la demande de nombreux visiteurs.

« Sur cette plateforme j’ai voulu partager avec le monde, la cuisine africaine, spécialement celle du Mali en y ajoutant ma touche personnelle, ainsi que le métissage culinaire qui permet de valoriser les produits du terroir africain », explique-t-elle.

Recettes, vidéos, fiches produits, conseils en nutrition, organisation d’ateliers… Gabougouni regorge de contenus variés. L’initiatrice de la plateforme s’est même donné comme mission de briser les idées reçues selon lesquelles la cuisine africaine est grasse et complexe. La blogueuse retravaille donc les recettes afin qu’elles soient plus attrayantes, faciles à réaliser, plus nutritives.

Dienaba Traoré est une passionnée de cuisine et tout ce qui touche aux aliments depuis son plus jeune âge. Après un bac scientifique, elle poursuit ses études dans le domaine de l’agroalimentaire puis en « qualité hygiène sécurité environnementale et alimentaire » à Dakar. Une voie qui lui a permis de trouver un emploi pendant cinq ans dans une entreprise spécialisée dans la restauration aérienne et l’assistance aéroportuaire.

Grâce à sa persévérance dans la mise en lumière de la cuisine malienne, elle a remporté en 2017 le 3e Prix Orange de l’entrepreneur social en Afrique et au Moyen-Orient au Mali. Le blog a gagné en popularité. Il est déjà suivi par plus de 74 000 abonnés sur Facebook.

La fondatrice de gabougouni, qui se présente comme consultante en salubrité des aliments, photographe et styliste culinaire, envisage maintenant de créer une boutique en ligne spécialisée dans la vente des produits agroalimentaires des femmes du Mali et d’Afrique de l’Ouest. Le blog compte aussi offrir des cours de cuisine à distance et en présentiel. Il est aussi question à long terme de mettre en place un « Hub Culinaire » qui sera un espace de coworking entre passionnés de cuisine, professionnels, entreprises agroalimentaires. 

wearetech

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×