Droit à l’avortement révoqué par la Cour suprême aux États-Unis: consternation tout autour du monde

Les réactions consternées se multiplient après la décision de la Cour suprême américaine de révoquer le droit à l’avortement. Désormais, chaque État est en droit de l’interdire, de le restreindre ou de l’autoriser. Ce virage historique aux États-Unis suscite des réactions ailleurs dans le monde, notamment en France, au Canada et à l’ONU.
Aux États-Unis, le président Joe Biden parle d’une « erreur tragique » et dénonce « l’idéologie extrêmiste », tandis que son prédécesseur Donald Trump au contraire évoque « la volonté de Dieu ».

« L’avortement est un droit fondamental pour toutes les femmes. Il faut le protéger », a réagi le président français, Emmanuel Macron, qui exprime sa « solidarité avec les femmes dont les libertés sont remises en causes par la Cour Suprême » des États-Unis.

La Première ministre française Elisabeth Borne parle d’ « un jour sombre pour les droits des femmes », rapporte Nicolas Falezdu service international de RFI, alors que dans l’opposition de gauche, on réfléchit déjà à une proposition de loi pour inscrire le droit à l’avortement dans la Constitution française. Au Royaume-Uni, le chef du gouvernent, Boris Johnson, déplore un « grand retour en arrière ».

Des nouvelles « horribles »

Au Canada, le Premier ministre Justin Trudeau parle de nouvelles « horribles » et ajoute qu’ « aucun gouvernement, aucun politicien ni aucun homme » ne devrait « dicter à une femme ce qu’elle peut faire ou ne pas faire avec son corps » (lire aussi ci-dessous).

De son côté, Michelle Bachelet, la Haute-Commissaire de l’ONU aux Droits de l’homme, regrette « un coup terrible » porté aux droits des femmes. Elle souligne que les femmes possédant de faibles revenus ou appartenant à des minorités raciales et ethniques seront plus particulièrement affectées.

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×