GUINÉE-CNT: Adoption du projet de loi portant création de 10 communes urbaines et 7 communes rurales.

Réunis en séance plénière, jeudi, 18 janvier 2024, à l’hémicycle du palais de peuple à Conakry, les conseillers nationaux ont adopté à l’unanimité le projet de loi portant création de dix (10) communes urbaines et de sept (07) communes rurales en République de Guinée.

Selon, la vice-présidente de la commission constitution, lois organiques et administration judiciaire, Fingui Camara, les communes créées sont  les communes de Gbessia, Matoto et Tombolia issues de l’ancienne commune urbaine de Matoto ; les communes de Ratoma, Lambanyi et Sonfonia issues de l’ancienne commune urbaine de Ratoma ; les communes de Dubréka et de Kagbélén issues de l’ancienne commune urbaine de Dubréka ; les communes de Sanoyah et de Manéah issues de l’ancienne commune rurale de Manéah.

Par ailleurs, quant aux communes rurales ce sont  les communes rurales de Tomba-Kansa, Fidako et Koumandjanbougou dans la Préfecture de Siguiri ; la commune rurale de Kanséréyah dans la Préfecture de Kouroussa ; les communes de Guelo-N’faly et de Kondembadou dans la Préfecture de Guéckédou ; la commune de Fonodou dans la Préfecture de Beyla.

Poursuivant, elle a indiqué que l’objectif de la création de ces nouvelles communes urbaines et rurales vise à réaliser un équilibre en superficie entre les entités territoriales issues du redécoupage. surtout, prendre en compte des limites artificielles et quelques fois naturelles qui forment les barrières réelles entre les territoires des communes formées,  prendre en compte dans la majorité des cas, l’histoire des installations des populations qui se sont effectuées soit spontanément ou à la suite de recasements des personnes déguerpies pour cause d’utilité publique ,a-t-elle ajouté.

Poursuivant, surtout pour contraindre les pouvoirs politiques et administratifs à doter en infrastructures d’accueil les entités issues du redécoupage.<<créer un équilibre économique entre les communes pour prévenir des disparités significatives en termes de richesse ; mieux faire profiter aux populations les potentialités économiques fiscales et non fiscales » ,a conclu Fingui Camara.

La rédaction de Guineesouverain.com avec AGP

Ajouter un commentaire

Avis, témoignages et commentaires sont les bienvenues. Cette page est pour vous.
Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

Un commentaire

  • M'bemba Souaré il y a 4 mois

    Mais il fallait faire de telles sortes que chaque 3maisons constituent une commune ou une région administrative pour qu’il est développement dans chaque 1seconde.

    0
    0
    Réponse
×