Inscription en ligne des candidats 2023-2024: Près de 9 milles candidats inscrits au BAC et plus de 14 milles inscrits au BEPC à Matoto. (DCE)

Pour se conformer aux normes internationales dans le domaine l’éducation à l’ère du numérique, le ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation (MEPU-A) avait annoncé la création d’une plate-forme digitale permettant aux candidats des différents examens nationaux de se faire inscrire dès cette session 2023-2024. Une innovation qui va sans doute réduire les manquements liés à l’organisation des examens en Guinée. 

Ainsi réalisée (plate-forme), Sékou Kaba, Directeur Communal de l’Éducation de Matoto (DCE) se réjouit et affirme qu’elle empêchera les candidats échoués de faire leurs manœuvres.

« Avant, on pouvait voir un candidat s’inscrire une fois, deux fois ou trois fois dans différentes écoles, tant à Matoto qu’à l’intérieur du pays. Pendant les examens, sachant que les examens à Matoto ou à Conakry étaient difficiles, certains quittaient pour aller à l’intérieur du pays et laissaient leur place vacante ici à Conakry ou à Matoto. L’arrivée de cette plateforme corrige tous ces faits. Elle fournit des statistiques en temps réel, et chaque école connaît le nombre de ses candidats inscrits, les nouveaux, les redoublants et les candidats libres », a-t-il  fait savoir. Puis renchérit: 

« L’un des avantages de cette plate-forme c’est que, quelqu’un qui n’a pas réussi l’examen d’entrée en 7ème année ne pourra pas passer le BEPC, et celui qui n’a pas son BEPC ne pourra pas non plus passer le baccalauréat unique », déclare le DCE de Matoto lors d’un entretien accordé à notre rédaction.

Sur les statistiques du nombre de candidats inscrits en ligne, Sékou Kaba laisse entendre que: « Les dernières statistiques fournies par la Direction Générale des Examens, montrent qu’à Matoto, il y a environ 14 milles candidats inscrits au BEPC et plus plus de 8 milles candidats au baccalauréat ». 

À rappeler que les candidats à l’examen d’entrée en 7ème année doivent d’abord patienter, car ils ne sont pas concernés par cette innovation numérique instaurée par le département du ministre Guillaume Hawing et doivent continuer à se faire enrôler manuellement.

Saliou Benjamin Camara pour Guineesouverain.com

622 32 82 84  

Ajouter un commentaire

Avis, témoignages et commentaires sont les bienvenues. Cette page est pour vous.
Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

Un commentaire

  • Mohamed Balla Traore il y a 7 mois

    Bravooo koro..

    0
    0
    Réponse
×