Ousmane Gaoual Diallo :«Moi, je n’ai pas d’ennemis dans la presse»

Depuis maintenant des semaines, un bras de fer est engagé entre le ministre porte parole du gouvernement et la presse guinéenne. Cette dernière a même déclaré l’ancien membre de L’UFDG d’ennemi. Dans un post sur Facebook, le ministre s’est défendu.

«La presse et moi. Moi, je n’ai pas d’ennemis dans la presse. Il y a des gens avec lesquels il peut arriver que j’ai des points de vue différents et chacun de nous à l’opportunité de le défendre. Cela ne vaut pas ce type de qualificatif. La presse n’a pas d’amis, ni d’ennemis. Elle exerce un métier qui doit être équidistant entre ses propres opinions et l’objectivité qu’elle doit rechercher dans la transmission de l’information.

La liberté de la presse n’est pas une liberté absolue et elle ne l’est dans aucun pays au monde. Ça veut dire qu’elle est limitée dans son exercice. Tous les propos qui sont de nature discriminatoires dans tous les pays au monde sont bannis», déclare Ousmane Gaoual Diallo.

guineesouverain.com

Ajouter un commentaire

Avis, témoignages et commentaires sont les bienvenues. Cette page est pour vous.
Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×