Sékou Koundouno à Charles Wright :«Il ignore que ce n’est pas lui la justice»

Alphonse Charles Wright se donne un mal fou à démontrer que des membres du CNRD n’ont pas déposé plainte contre les responsables du FNDC. Mais plainte ou injonction aux fins de poursuite, Oumar Sylla dit Foniké Mènguè et Ibrahim Diallo font l’objet de poursuites judiciaires pour avoir accompagné les familles de victimes de la répression à déposer plainte contre les responsables de la junte militaire. C’est cela la réalité. Tout le reste n’est que juridisme. Dans son argumentation, Alphonse Charles Wright déclare avec arrogance que  » le Guinéen souffre de myopie intellectuelle « . En réalité, lui, il souffre carrément d’une cécité intellectuelle et a besoin de revoir ses cours de droit qu’il n’a, apparemment, pas bien assimilés.

Lorsque des responsables du FNDC ont dénoncé les crimes commis sous le régime de M. Alpha Condé, Alphonse Charles Wright, procureur général à l’époque, s’est empressé d’engager des poursuites contre l’ancien président et plusieurs de ses collaborateurs. Il a même mis en place un groupe d’enquêteurs composé de gendarmes et de policiers. Puisqu’il s’agit à présent du régime auquel il appartient lui-même, il voit de la diffamation dans les dénonciations qui sont faites. S’il était le bon juriste qu’il prétend être, celui qui ne souffre pas de  » myopie intellectuelle « , il aurait dû ouvrir ou faire ouvrir des enquêtes afin d’identifier et traduire devant la justice les auteurs, co-auteurs et complices des graves violations des droits de l’homme à l’occasion des manifestations citoyennes pour le retour à l’ordre constitutionnel.

En réalité, Alphonse Charles Wright n’a aucune crédibilité. Plus, il ouvre la bouche, plus il expose son incohérence. Récemment, il disait qu’il a été martyrisé par le régime de Alpha Condé alors qu’il avait déclaré quelques mois plutôt qu’il n’avait jamais subi aucune pression dans l’exercice de sa fonction. Un ministre qui tient des discours aussi contradictoires en l’espace de quelques mois fait tout simplement de la politique politicienne en pensant que les Guinéens ne sont pas suffisamment intelligents pour décrypter le fond de sa pensée.

Il ignore que ce n’est pas lui la justice même s’il s’emploie à faire croire le contraire. Le moment venu, il rendra compte comme certains sont en train de rendre compte aujourd’hui.

SEKOU KOUNDOUNO RESPONSABLE DES STRATÉGIES ET PLANIFICATION DU FNDC

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×