Sénégal : « Plastic Man » en mission contre les déchets plastiques

Sur une plage du Sénégal où les déchets plastiques sont si nombreux que le sable est en grande partie recouvert, un homme tente de sensibiliser le public aux dangers du plastique en portant un grand nombre de sacs, de gobelets et d’autres objets qui pourraient tout aussi bien faire partie des tas d’ordures.

Le militant écologiste Modou Fall, que beaucoup appellent simplement « Plastic Man », porte son uniforme – « ce n’est pas un costume », souligne-t-il – tout en parlant à qui veut l’entendre des problèmes du plastique. Lorsqu’il marche, des brins et des morceaux de plastique pendent de ses bras et de ses jambes, bruissant au vent tandis que d’autres traînent sur le sol. Sur sa poitrine, dépassant des plastiques, se trouve un panneau en français qui dit : « Non aux sacs en plastique ».

Ancien soldat, ce père de trois enfants âgé de 49 ans affirme que la pollution plastique, souvent excessive du fait de personnes qui jettent des objets n’importe où sans réfléchir, est une catastrophe écologique. « C’est un poison pour la santé, pour l’océan, pour la population ».

Modou Fall a porté son message à l’échelle nationale, visitant les villes de ce pays d’Afrique de l’Ouest depuis des années. En 2011, lors de la Journée mondiale de l’environnement, il s’est lancé dans le Plastic Man.

Il a fondé une association environnementale, appelée Clean Senegal, qui sensibilise les gens via des campagnes d’éducation et encourage la réutilisation et le recyclage. Pendant qu’il marche, les enfants sur la plage crient : « Kankurang ! Kankurang arrive ! »

Faisant partie du patrimoine culturel du Sénégal et de la Gambie, le Kankurang symbolise l’esprit qui assure l’ordre et la justice, et est considéré comme un protecteur contre le mal. En ce jour, ce Kankurang parle aux enfants de la pollution plastique et les exhorte à respecter l’environnement.

« Le changement climatique est réel, alors nous devons essayer de changer notre mode de vie, de modifier notre comportement pour mieux nous y adapter », leur dit-il.

Modou Fall dit que certaines personnes le considèrent comme un fou, mais souvent ces personnes ne connaissent pas l’ampleur du problème du plastique et peuvent changer d’avis lorsqu’on lui donne la chance de s’expliquer.

Ces jours-ci, il dit que sa femme et ses enfants, qui le regardent parfois apparaître à la télévision locale pour partager son message, comprennent et respectent son travail, un soutien qu’il n’avait pas au début.

En 2020, le Sénégal a adopté une loi qui interdit certains produits en plastique. Mais si l’on en croit les montagnes de déchets plastiques sur cette plage, le pays a du mal à la faire appliquer.

Le Sénégal est loin d’être seul. Chaque année, le monde produit une quantité stupéfiante de plastiques, qui finissent parfois par obstruer les cours d’eau, blesser les animaux terrestres et marins susceptibles d’ingérer ces matériaux et créer une myriade de curiosités.

Cette pollution s’ajoute à toutes les émissions de gaz à effet de serre, première cause du réchauffement climatique, qui résultent de la production de plastiques. Et les choses ne semblent pas évoluer dans le bon sens. Selon le Programme des Nations unies pour l’environnement et GRID-Arendal en Norvège, la production mondiale de plastique devrait plus que quadrupler d’ici 2050.

Alors que les dirigeants du monde entier se réunissent cette semaine à Charm el-Cheikh, en Égypte, pour la COP27, Modou Fall espère que son message sur les plastiques trouvera un écho. »Les dirigeants africains doivent se réveiller et travailler ensemble pour lutter contre ce phénomène ».

Africanews

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×