Télimélé: les enseignants boudent les salles de classes au profil des cartes d’identité biométrique

Le recensement général des fonctionnaires d’État annoncé il y a quelques mois par le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation pose assez de problèmes chez les enseignants en situation de classe. Pire, ceux de l’intérieur peinent à obtenir leurs documents administratifs biométriques. Parfois certains sont obligés d’abandonner les cours pour respecter le délai émis par la hiérarchie.

Joint ce mardi, 31 janvier 2023 dans l’émission Les Grandes Gueules (GG ) d’Espace FM, le maire de Télémélé décrit le calvaire du personnel enseignant dans l’acquisition de la carte d’identité biométrique.

«Vous savez, Télémélé est une préfecture très enclavée qui a 15 collectivités. Donc les enseignants de Télémélé étaient inquiets par rapport au communiqué que le gouvernement a fait sur le recensement des fonctionnaires. La date butoir, on a dit qu’à partir du 31 mars 2023. Celui qui n’a pas sa carte biométrique, n’aura pas son salaire, même s’il pars jusqu’à la banque. Pendant ce temps, les papiers se prennent à Conakry, le versement se fait à la banque à Conakry. Imaginez vous quand un enseignant de troisième année se déplace pour aller à Conakry, venir à Kindia (…) faire son versement et attendre des mois pour avoir sa carte d’identité biométrique. Il manquera forcément les cours», explique Goul Goul Diallo.

Pour le bonheur de l’Education guinéenne et pour permettre au personnel enseignant de dispenser régulièrement les cours, le maire de Télémélé plaide en faveur des enseignants.
«Je souhaiterais très respectueusement que le gouvernement décentralise le problème de carte biométrique, ne ce reste que pour les enseignants. Ou, repousser au moins la date butoir pendant les vacances pour ne pas que les enseignants abandonnent les salles de classe. Car en Guinée, nous le savons tous, l’enseignant ne vit que de son salaire. Donc, si on dit qu’il y a quelque chose qui pourrait lui priver cela, il ne peut pas rester tranquille. Il est obligé d’aller cherché sa carte d’identité biométrique pour être dans les normes», a laissé entendre Younouss Goul Goul Diallo.

Saliou Benjamin Camara pour Guineesouverain.com
622 32 82 84

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×