Affaire Abdourahamne Sanoh : le délibéré attendu le 11 janvier 2023 au TPI de Mafanco

Après les différentes plaidoiries et la réquisition dans l’affaire opposant le ministère public à l’ancien coordinateur du FNDC, le juge a renvoyé le délibéré au mercredi 11 janvier 2023.

À en croire l’avocat du prévenu, « le ministère public a été incapable d’apporter la preuve de l’existence de cette infraction ». Poursuivant, il précise que « c’est quand même curieux que dans son réquisitoire le procureur nous parle d’une vidéo qui aurait été enregistrée(…)».
Plus loin, il assure que même si la dite vidéo avait été visionnée, son client n’avait rien à se reprocher car dit-il: « Dans toutes les rencontres qu’il appelle causerie citoyenne, il ne fait état que de citoyenneté, de bonne gouvernance, d’état de droit ».

Pour maître Traoré, le dit dossier s’inscrit dans le cadre « d’une stratégie d’intimidation ». Il appelle la justice à jouer son rôle en évitant « D’entrer en condamnation pour des dossiers de ce type qui n’en valent pas la peine ».

Aïssatou Djibril Sow pour guineesouverain.com

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×