«Aucune disposition de la Charte de la Transition n’impose au Premier ministre de faire un discours de politique générale», Maître Amadou Diallo

Contrairement à la demande du président du CNT, aucune disposition de la Charte de la Transition n’impose au Premier ministre de faire un discours de politique générale devant les Conseillers nationaux. L’article 52 de la Charte l’oblige simplement à soumettre pour approbation au président de la transition un plan d’action de la feuille de route du Gouvernement de transition.

Comment peut-on exiger l’application d’une disposition d’une Constitution dissoute ?

Cette demande du Président du CNT manque totalement de base légale. Au lieu de s’occuper de la définition du cadre juridique et institutionnel des élections pour le retour à l’ordre constitutionnel dans un délai raisonnable, il distrait l’opinion nationale par des demandes totalement illégales et inopportunes dans un régime de Transition. De grâce, respectons la Charte que vous avez librement octroyée au peuple.

Maître Amadou DIALLO
Avocat

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×