Guinée : Kéamou Bogola Haba souhaite la dissolution pure et simple de tous les partis politiques

Dans un communiqué diffusé ce mercredi 10 août 2022, le ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a annoncé qu’il diligentera une mission aux sièges des partis politiques pour s’assurer de la conformité des actions et du fonctionnement avec les textes en vigueur. Le Coordinateur du Front National pour la Défense de la Transition (FNDT) est convaincu que la majorité des partis ne répondront pas à ces critères.
« Si ce travail est bien fait par le MATD, comme il se doit et cela en référence au portrait-robot d’un vrai parti politique national Institution, qui résiste au temps et aux hommes, aucun parti politique guinéen parmi les 180 ne répondra à 50 % des critères », a estimé Kéamou Bogola Haba.

Pour le Coordinateur du Front National pour la Défense de la Transition (FNDT), des partis politiques qui exercent actuellement en Guinée se sont transformés en de véritables marchandises et que toujours selon lui, d’autres font du nomadisme politique. C’est pourquoi, l’ancien membre de l’ANAD estime : « Qu’il faut purement et simplement dissoudre tous les partis politiques actuels et promouvoir deux ou trois nouveaux grands partis politiques qui seront de véritables institutions capables de construire notre Unité nationale dans notre diversité ».


Guineesouverain.

Ajouter un commentaire