Matoto exercice 2023: le budget primitif annuel s’élève à plus de 44 milliards GNF

Après un vote à l’unanimité, les représentants des citoyens de la commune de Matoto ont adopté ce jeudi 19 janvier, le budget primitif annuel de ladite commune, l’exercice 2023. Dans son discours d’ouverture, le maire Mamadouba Tos Camara a confié que cette session sera davantage en faveur des citoyens de sa juridiction.

Mamadouba Tos Camara, maire de Matoto

«Le contenu du présent budget primitif, exercice 2023 de notre commune est l’expression de notre volonté et vision politiques en matière du développement local pour le bénéfice de nos laborieuses populations. Il y aura des difficultés certes, mais avec la volonté de réussite qui doit animer chacun et tous, nous parviendrons à atteindre sans risque de me tromper à atteindre nos objectifs de développement», a rassuré Mamadouba Toss Camara.

El. Sinet Camara, conseiller à la mairie de Matoto

Au sortir de la salle, un autre conseiller de la commune de Matoto a salué le travail abattu par le service financier et a fait une invite à ses collègues conseillers.

«Nous inviterons les conseillers cette année de suivre pas à pas, l’exécution de ce budget. Le tableau concernant le plan annuel d’investissement (PAI), je considère ça plus que le budget même», a soutenu El Sinet Camara.

Contrairement à l’année 2022 dont le montant s’élevait 25 780 467 256 GNF, le budget primitif exercice 2023 de la commune de Matoto s’équilibre en recettes et en depenses à la somme de : 44 501 212 652 GNF qui se décompose comme suit:
«Le montrant total de dépenses d’investissement s’élève à la somme de : 39 263 282 794 GNF. A ce montant, si l’on ajoute le total des dépenses réelles de fonctionnement (dépenses hors prélèvement) soit 5 237 929 858 GNF, on a un total général de dépenses réelles égal à la somme de : 44 501 212 652 GNF», a expliqué ce conseiller avant d’ajouter ceci.

«En effet, nous voulons faire de ce budget un outil de gestion efficace et efficient, capable ainsi de répondre aux attentes des laborieuses populations de la commune. C’est pour cette raison, un Programme annuel d’Investissement PAI a été élaboré dans lequel se trouve toutes les actions prioritaires, en matière de développement local et ce, par secteur d’intervention. A ce titre, son exécution demande le concours de tous les acteurs de la décentralisation et du développement local. Car l’objectif principal de la décentralisation est le développement local. Autrement dit, la fourniture des services sociaux de base (éducation, santé, voies et réseaux, eau, électricité, sécurité, hygiène et salubrité publique etc.»,, conclut le chef service financier de la mairie de Matoto.

Représentant Mme la gouverneure à cette session, M Siba Zogotamou s’est réjoui de l’engagement du maire Mamadouba Tos et sa suite pour leur dévouement au service des collectivités concentrées. Il a aussi exprimé la volonté du gouvernorat à accompagner cette commune pour l’atteinte des objectifs assignés.

Saliou Benjamin Camara pour Guineesouverain.com
622 32 82 84

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×