Mise en place du Temple CNRD : « Moi, je n’accorde aucun crédit  à ce groupe d’opportunistes », dixit Dr Edourd Zoutomou Kpogomou (Interview)

L’actualité  sociopolitique de la Guinée a été très riche pendant cette semaine. La rédaction de guineesouverain.com s’est entretenue ce vendredi avec le Président de l’Union démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRP). Dans cette interview, plusieurs sujets sont abordés avec Dr Edouard Zoutomou KPOGOMOU. Il s’agit du limogeage de l’ancien ministre de la Santé, de la mise en place d’une commission rogatoire dans le dossier Air Guinée, de la mise en place du Temple CNRD par des jeunes communicants et de la conduite de la transition.

Guineesouverain.com : Que pensez-vous du limogeage du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique et des poursuites annoncées contre lui ?

Dr Edouard Zoutomou Kpogomou : Il faut reconnaître tout suite que c’est quand même malheureux qu’à cette  étape de la transition qu’on soit en train de faire des annonces aussi rocambolesques  comme celle-ci et qui ne conduiront certainement pas à des enquêtes sérieuses. Je veux bien qu’on fasse le toilettage du niveau de la gestion de la transition. Mais, je crois que ça ne devrait pas être à des effets isolés, isolés seulement à certains départements. La vérité est que, nous sommes à une transition qui a fait justement plus de deux ans. Donc, si on  veut faire montre de transparence et d’indice de bonne gestion, on devrait généraliser ça à une sorte d’enquête générale ou alors qu’on fasse l’état des lieux de façon générale. Donc, que toute l’Administration soit auditée. Comme ça, le peuple de Guinée sera situé sur ce qui va et ce qui ne va pas.  Il faut bien qu’on prouve que le monsieur a détourné cette somme ou qu’il l’a utilisée à d’autres fins. Parce quand même, Dr Pèthé n’est pas un petit cadre. Alors c’est bien beau de dire qu’il a détourné tel ou tel montant. Moi je n’en connais rien. Je ne suis pas en train de le blanchir. Pas du tout. Mais, je veux bien qu’on le confronte aux preuves.

Guinéesouverain.com : Comment l’ANAD accueille la décision du ministre de la Justice qui consiste à mettre en place une commission rogatoire pour aller auditionner Cellou Dalein leader de l’ANAD au Sénégal dans le dossier Air Guinée ?

L’idée d’une commission rogatoire n’est pas mauvaise en elle. Parce que ça va permettre quand même au président Cellou de donner sa part de vérité. Il ne se reste que devant une institution judiciaire. Ce que nous ne voyons pas d’un bon œil, c’est le fait qu’on l’on cible seulement certaines personnalités. Moi, j’aurais voulu qu’on élargisse ça. Parce que le dossier Air Guinée n’est pas le seul dossier qui est devant la CRIEF. Il y a beaucoup d’autres. Donc, il faudrait qu’on fasse lumière sur tout ça.

Guineesouverain.com : Dr que pensez-vous de la création du Temple CNRD par des jeunes communicants guinéens ?

Dr Edouard Zoutomou Kpogomou : Vous savez en Guinée, il faut être honnête pour dire que les groupes d’opportunistes ne manquent pas. L’opportunisme quand  il sonne à la porte, les gens sautent dessus. Alors, on sait qu’aujourd’hui l’argent flotte par tout. Il suffit d’un rien pour qu’on prenne l’argent, qu’on donne aux gens pour aller faire la propagande du CNRD. Il faut juger les choses par leur contenu, par ce qu’elles valent. On ne peut pas simplement s’aligner derrière un processus parce qu’il y a des affinités qui se sont développées…. Donc, moi je n’accorde aucun crédit justement  à ce groupe d’opportunistes qui à tout bout de champs peut venir  dire ceci aujourd’hui, demain dire quelque chose d’autre.

Guineesouverain.com : comment les acteurs sociopolitiques se préparent pour la dernière année qui reste au CNRD au pouvoir conformément au consensus trouvé avec la CEDEAO ?

Dr Edouard Zoutomou Kpogomou : Vous savez, une transition qui perdure appelle toujours des appétits. Et une transition qui dure  appelle toujours des problèmes, des complications. Si nous continuons comme ça, c’est le pays que nous sommes en train de mettre en retard. Puis que les investisseurs n’auront pas confiance. Aucun investisseur, sérieux en tout cas, ne pourra venir engloutir  son argent dans un climat où il n’y a pas de sérénité, où il n’y a pas de calme, de paix ou alors dans un climat qui ne rassure pas. Et dans ces conditions, c’est le pays qu’on est en train de retarder malheureusement.

Entretien réalisé par Babanou Timbo Camara pour guineesouverain.com

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×