Putsch perpétré au Burkina Faso : la Cedeao exige l’arrêt des violences

La situation au Burkina Faso ne laisse pas indifférente la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO). Dans un deuxième communiqué rendu public ce dimanche, l’institution sous-régionale exige l’arrêt des violences et des actes de vandalisme.

Ci-dessous le communiqué

guineesouverain.com

Ajouter un commentaire