Putsch perpétré au Burkina Faso : la Cedeao exige l’arrêt des violences

La situation au Burkina Faso ne laisse pas indifférente la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO). Dans un deuxième communiqué rendu public ce dimanche, l’institution sous-régionale exige l’arrêt des violences et des actes de vandalisme.

Ci-dessous le communiqué

guineesouverain.com

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×