Rachel Kéké : femme de ménage, elle devient députée à l’Assemblée nationale

Porte-parole de la longue grève des femmes de chambre de l’Ibis Batignolles, Rachel Kéké a été élue députée, ce dimanche 19 juin, au second tour des législatives avec 50,3% des voix.

Âgée de 47 ans, la Franco-Ivoirienne l’a ainsi emporté pour la Nupes dans la 7e circonscription du Val-de-Marne face à l’ancienne ministre des Sports Roxana Maracineanu.

Rachel Kéké est devenue ce dimanche 19 juin la première femme de ménage à devenir députée à l’Assemblée nationale. Une victoire à l’arraché, puisqu’elle a obtenu 50,3 % des voix, soit moins de 200 voix d’écart, face à l’ex-ministre des Sports (LREM) Roxana Maracineanu.

Néanmoins, sa victoire a pour le moins été bien accueillie. La militante CGT, figure emblématique de la très longue grève du personnel de l’hôtel Ibis des Batignolles à Paris, entre 2019 et 2021, s’est même offert quelques pas de danse.
« Je veux nettoyer l’Assemblée nationale

Ainsi, après l’avoir emporté pour la Nupes, dans la 7e circonscription du Val-de-Marne, la député Rachel Kéké a lancé : « Cette victoire est historique ». « Une Coupe du monde. Je serai une députée exemplaire. Je veux nettoyer l’Assemblée nationale », a-t-elle donc précisé. « Je veux y faire le ménage. Si tu es éboueur ou agent d’entretien, tu peux entrer au Palais-Bourbon ! ».

Guineesouverain avec Lamafache

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×