«Si nos préalables ne sont pas satisfaits, on n’ira pas au dialogue», Alhouseny Makanera Kaké

Alors que le lancement des travaux du cadre de dialogue inter-guinéen est prévu pour bientôt, les membres du quatuor restent catégoriques. Ils ne comptent pas aller au tour de la table tant que leurs revendications ne sont pas satisfaites. C’est ce que réaffirme le président du FND, allié du RPG.

«Il faut que certains points soient réglés avant que le Quatuor n’aille au dialogue. Si nos préalables ne sont pas satisfaits, on n’ira pas au dialogue. Le Quatuor représente 96% de la population guinéenne. On ne va pas vers Cellou Dalein Diallo parce qu’il s’appelle Cellou, mais plutôt pour le monde qu’il draine derrière lui. Quand on parle de Sidya Touré, personne n’allait parler de lui s’il n’avait pas d’électorat. Donc, le CNRD doit savoir que le Quatuor représente la majorité des Guinéens.
Ce qui nous fait peur, c’est le visage militaire qu’on donne à ce pouvoir. c’est-à-dire qu’ils ordonnent et on exécute. C’est ce qui fait que le Quatuor a des réserves. Nous demandons au colonel Mamadi Doumbouya et au Premier ministre de nous envoyer des signaux forts
», soutient Alhouseny Makanera Kaké.

guineesouverain.com

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×