« Je n’attends pas grand-chose de ce dialogue qui connait l’absence  des partis et coalitions incontournables », Fodé Mohamed Soumah de la GECI

Les travaux du cadre de dialogue inter-guinéen ont été officiellement lancés ce jeudi 24 novembre 2022 à Conakry. A la session d’ouverture, les grandes figures de la classe politique guinéenne ont choisi le boycott. Dans une interview exclusive qu’il a accordée à guineesouverain.com, le président de la Génération citoyenne (GECI) qui ne fait partie d’aucune coalition politique a fait sa lecture de ce cadre de dialogue inclusif. Fodé Mohamed Soumah aborde aussi d’autres sujets dans cet entretien. 

Guineesouverain.com : quelle est votre lecture de la situation sociopolitique que la Guinée traverse ces derniers temps ?

Fodé Mohamed Soumah : un regard confus et amer à la fois.  Confus dans la mesure où nous ne savons pas où veut nous mener la transition et quand elle va se terminer. Et puis confus de constater une forme de changement dans la continuité. C’est-à-dire que nous vivons pratiquement la même situation, alors que l’Espoir était permis. La situation sociopolitique est déjà malmenée et je ne parle même pas de la situation économique. Donc, tout ça me fait dire qu’il faudrait vraiment changer de cap très rapidement car la violence et la paupérisation s’installent.

Guineesouvrain.com : l’actualité reste dominée par le cadre de dialogue dont les travaux ont été lancés ce jeudi 24 novembre 2022 en présence du médiateur de la CEDEAO notamment. Qu’attendez-vous de ce cadre de dialogue inter-guinéen ?

Fodé Mohamed Soumah : Je n’ai pas d’attentes qui puissent me conforter à l’idée qu’un dialogue de cette nature  était nécessaire après de nombreuses rencontres depuis septembre 2021. En ce qui concerne la Génération citoyenne, nous ne sommes pas partie prenante. Si les autorités voulaient un véritable dialogue, il y a des préalables qui passent par mettre le doigt sur les problèmes réels et envisager de les solutionner avec tous les acteurs. Mais dans le cas d’espèce, on va à un dialogue sans savoir de quoi il retourne ni les résultats attendus. C’est pourquoi, je n’attends pas grand-chose de ce dialogue qui connait l’absence de partis et de coalitions incontournables. Donc, il faut qu’on aille à l’essentiel. 

Guinéesouverain.com : la classe politique est nettement divisée quant à sa participation ou non à ce cadre de  dialogue. Comment comprenez-vous les positions des uns et des autres ?

Fodé Mohamed Soumah : la junte a intérêt à ce que cette classe politique soit divisée, tout comme les partis qui n’ont jamais participé à un scrutin et qui n’attendent rien. La seule fois où il y a eu l’union sacrée et l’unité d’actions face au CNDD, cela a porté fruits.  La GECI a appelé dès le départ à l’Unité d’actions par rapport à la clé de répartition au CNT. La transition est éminemment politique. Il n’était pas question d’accepter les 15 postes sur 81. Ce qui aurait amené les autorités à revoir leur copie car c’était perdu d’avance. On n’a pas été écoutés. J’ai demandé aussi qu’on se regroupe comme nous l’avions fait en 2009 face au CNRD qui n’est pas notre adversaire. Près de 15 mois après l’avènement du CNRD, on aurait pu obtenir la révision de la constitution de 2010 au lieu d’en écrire une nouvelle. C’est regrettable d’assister à la mise en place des délégations spéciales alors que les élections locales auraient pu être derrière nous.  

Guineesouverain.com : comment la Génération citoyenne se prépare-t-elle pour affronter les futures échéances électorales ?

Fodé Mohamed Soumah : ils nous disent que les élections commenceront par les locales. Donc, il serait préférable de les coupler avec les législatives, en permettant des candidatures indépendantes uniquement pour les communales qui concernent les quartiers. C’est une élection citoyenne qui pourrait nous offrir des chefs de quartiers femmes et jeunes. Ce qui nous rapprocherait des standards de la démocratie participative de proximité. Ainsi, les législatives et la présidentielle seraient ouvertes aux partis politiques forcément coalisés car la donne a changé. J’estime que le recensement intégral ne relève pas d’une transition. Quant au CNT, c’est un véritable gâchis au vu de son rendement, tout comme le gouvernement qui se cherche. C’est le maillon faible de cette transition qui interpelle le Chef de l’Etat. C’est pourquoi je préconise une ouverture du CNT aux politiques et un gouvernement d’union nationale avec de véritables compétences transversales et paritaires.

Guineesouverain.com : la CEDEAO doit se réunir le 4 décembre prochain. Quelles sont vos attentes ?

Fodé Mohamed Soumah : elle est entre le marteau et l’enclume. Ou elle redore son blason en reprenant la main, ou ce sera un appel d’air à la déstabilisation des institutions républicaines. Ceux qui veulent faire échouer la transition estiment qu’elle ne démarrera que l’année prochaine. Face à 15 mois écoulés. Attendons de voir. 

Guineesouverain.com : la coupe du Monde se joue actuellement au Qatar. Un mot là-dessus !

Fodé Mohamed Soumah : on ne peut que regretter l’absence de la Guinée et être scandalisé par la perte de l’organisation de la CAN. C’est pourquoi, j’avais proposé la co-organisation avec le Sénégal qui est à une heure de vol d’oiseau et qui dispose de suffisamment d’infrastructures pour nous suppléer. D’autres pays et non des moindres sont passés par là. C’est raisonnable et moins coûteux. Aujourd’hui le Qatar est le centre du monde. De tels événements sont facteurs de cohésion nationale et d’opportunités extraordinaires pour un pays. Même si le début du Mondial ne sourit pas aux équipes africaines, je suis heureux de constater qu’elles sont dirigées par des entraîneurs locaux et j’espère une qualification au moins dans le dernier carré. 

Guineesouverain.com : merci d’avoir répondu à nos questions !

Fodé Mohamed Soumah : c’est moi qui vous remercie.

Interview réalisée par  la rédaction de guineesouverain.com

Ajouter un commentaire

Vos avis et vos commentaires sont les bienvenus, Cette page est pour vous: N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur