Muselement de la presse : « Nous devons faire entendre notre voix», exhorte Sidya Touré

Les condamnations continuent après les brouillages des ondes de certaines radios de la République de Guinée. En plus, certains journalistes sont interpellés régulièrement à la Haute Autorité de la Communication ( HAC) et d’autres sont même suspendus.

Le Président de l’Union des Forces républicaines ( U.F.R) condamne ces attitudes et appelle à la mobilisation.

«En soutien à la presse en Guinée, nous devons faire entendre notre voix ! L’information libre est essentielle pour une société démocratique. Ne laissons pas le silence s’imposer ! Ensemble, exigeons un accès transparent à l’information», a posté l’ancien premier ministre.

Guineesouverain.com

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×