Entre l’Afrique et l’Espagne, 11 000 morts à la «nécrofrontière»

Entre l’Afrique et l’Espagne, 11 000 morts à la «nécrofrontière»

Selon l‘ONG Caminando Fronteras, plus de 11 000 personnes ont péri depuis 2018 dans leur tentative de gagner l’Espagne depuis le continent africain. Soit six par jour. L’organisation, créée en 2002, recueille de nombreuses données grâce aux outils qu’elle a mis en place. D’une part, les migrants peuvent donner par téléphone, en cas de péril, la position de leur embarcation et le nombre de personnes à bord, ce qui permet d’alerter les secours. D’autre part, les familles des migrants communiquent leurs propres informations. L’ONG se définit comme un «observatoire des droits humains à la frontière occidentale euro africaine», qualifiée en outre de «nécrofrontière», tant le bilan est élevé.

Il y a deux ans, Helena Maleno, la fondatrice du collectif, s’alarmait dans une interview à Libération de l’aggravation de la mortalité sur les routes maritimes des migrants. La situation ne s’est pas améliorée, loin de là. «La tragédie vécue par les personnes tentant d’atteindre l’Espagne en traversant les différentes frontières dépasse tout ce que nous pouvions imaginer», déplore l‘ONG dans un rapport publié lundi. D’après son décompte, entre début 2018 et fin novembre 2022, sont mortes 11 286 personnes venues de 31 pays d’Afrique mais aussi du Moyen-Orient et d’Asie. Parmi elles, 1 272 femmes et 377 enfants.
Traversées maritimes et terrestres

La route des Canaries se révèle la plus dangereuse avec 7 692 victimes, soit deux tiers du total. C’est l’une des quatre zones de traversée maritime délimitées par l’organisation : du Sénégal et de Mauritanie vers l’archipel des Canaries, du Maroc vers la côte atlantique espagnole, du Maroc vers le littoral méditerranéen, et enfin de l’Algérie vers les côtes espagnoles et les îles Baléares. Deux autres points d’entrée sont terrestres : les passages vers Ceuta et Melilla, villes enclavées au Maroc.

Libération

Ajouter un commentaire

Nous vous prions d'être courtois.
N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
Pas de messages répétitifs, ou de hors sujets.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Auteur

×